Tag Archives: Critique

Low Life

Nicolas Klotz et Elisabeth Perceval déploient ici leur vision poétique d’une génération rebelle en proie à un monde régi par le contrôle. Une expérience totale, hypnotique, plastiquement sublime.

Mourir peut attendre

Il aura fallu vingt-cinq films pour que la saga James Bond touche enfin du doigt la transcendance qui lui manquait. La conclusion de l’ère Daniel Craig aura tout changé. Pour le meilleur et pour l’avenir.

L’Ordre et la Morale

Renaissance magistrale et maudite d’un cinéaste trop conspué qui renvoie ici la concurrence au bac à sable, ce chef-d’œuvre autopsie le drame d’Ouvéa avec l’ambition de voir au-delà de son propre sujet.

Vortex

Ce film est une épreuve : dure parce que douce, tranchée parce que tranchante, avec un cinéaste et un trio d’acteurs qui tutoient tous l’état de grâce. Un choc extraordinaire, pour le meilleur et pour l’épure.

Stereo / Crimes of the Future

Bien que rattachés aux préceptes d’un cinéma underground et expérimental, les deux premiers films de David Cronenberg exposent déjà les premiers signes d’incubation d’une filmographie magistrale.