Tag Archives: Critique

Road to Nowhere

Hommage au grand Monte Hellman, franc-tireur précieux du cinéma US et artiste marginal récemment disparu, dont cet ultime film restera le chant du cygne le plus parfait et le plus inespéré qui soit.

Ténèbres

Ce grand thriller traumatique de (et pour) Dario Argento se fait surtout mental et misanthrope dans la mise en scène d’un carnage intime. Son film le plus dérangeant… et le plus jouissif, aussi !

Cat Chaser

La rencontre entre le destroy Abel Ferrara et le romancier Elmore Leonard promettait un fabuleux thriller pulp sur fond d’intérêts privés et de manipulations diverses. Résultat : le pire film de son auteur.

Aniki mon frère

Quand Takeshi Kitano pose sa caméra et ses yakusas flingueurs à Los Angeles, c’est peu dire que les anges risquent fort d’y laisser des plumes. Un cocktail whisky-saké aussi saignant que sentimental.

THX 1138

Est-ce là le seul et unique véritable chef-d’œuvre de George Lucas ? Disons que c’est surtout le seul film qui permet de mesurer son potentiel (désormais évaporé) de cinéaste audacieux et expérimental…