Bruno Dumont – La rétro

Encore aujourd’hui, il y a bel et bien un problème Dumont qui persiste au sein du monde des images. Parce que voilà un cinéaste sur lequel les commentaires sont aussi nombreux qu’ils peuvent être inexacts, pour ne pas dire expéditifs. Il y a là un style qui détonne avec tout le reste de la sphère artistique (française ou pas), et qui, plus encore, se reconnait désormais en trois plans. Mais c’est un cinéma qui dérange, pas forcément en raison de sa violence ou d’un éventuel désir de choquer, mais parce qu’il est encore difficile de l’étiqueter. Toujours le fait de railler quelque chose d’inhabituel sous prétexte qu’il est impossible de le ranger dans une case. Découvrir un film de Bruno Dumont ne consiste pas à remettre au premier plan la question du genre, même si la plupart de ses films ont pu se frotter à des conventions (polar, road-movie, western, guerre, comédie…). Il n’y est pas non plus question d’un objet filmique verrouillé où le spectateur se murerait dans une position passive et sécurisante. Il s’agit avant tout d’un dialogue à établir avec le film, avec le cinéaste comme médiateur. Dans un sens, tout pourrait se résumer à cette réplique de Séverine Caneele dans L’humanité : « Prends ce qu’on te donne ! […] Tu ne comprends pas que c’est un cadeau que je te fais ? ». Il s’agissait d’une scène où une femme, face à celui qu’elle savait être secrètement amoureux d’elle, décidait de s’offrir à lui peu avant qu’il ne tourne le dos à son « offre ». Pour le coup, on jurerait d’y voir une analogie avec un cinéaste qui offrirait son nouveau bébé à un public réticent (au mieux) ou bondé d’aprioris (au pire). L’art de Dumont est ainsi : qu’on ne sache pas comment l’appréhender ou le digérer, il place une confiance si forte envers son spectateur qu’il serait injuste de le rejeter sans appel. Dans un sens, tout pourrait se résumer à cette phrase prononcée par le cinéaste à l’époque de la sortie de Flandres :

« Je veux que le spectateur sorte victorieux de mes films »

FILMOGRAPHIE

1997 – La vie de Jésus
1999 – L’humanité
2003 – Twentynine Palms
2006 – Flandres
2009 – Hadewijch
2011 – Hors Satan
2013 – Camille Claudel 1915
2014 – P’tit Quinquin (série télévisée)

Pages: 1 2 3

Laisser un commentaire

Lire plus :
Dossier Les Tortues Ninja_0
Les Tortues Ninja – L’intégrale

Judge Dredd dossier
Judge Dredd – Loi & Désordre

Mommy_0
Mommy

Fermer